zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

The Glenlivet Founder's Reserve

39,00 €
TTC

Déployant, sur une trame douce et crémeuse, les arômes classiques qui font la signature The Glenlivet, cette expression rend hommage à celui qui est à l’origine de tout. Vieilli en Fûts de chêne traditionnel et américain de premier remplissage, ce très bon whisky présente des saveurs de zestes d'agrumes mariés à une texture douce et crémeuse.

  • Pays d'origine : Ecosse
  • Régions : Speyside
  • Degré d'alcool : 40°
  • Marque : The Glenlivet
Le 12ème produit offert !
warning Derniers articles en stock

  • Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal). Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal).
  • Livraison gratuite à partir de 200€. Livraison gratuite à partir de 200€.
PayPal

The Glenlivet

The Glenlivet est une distillerie du Speyside près de Ballindalloch dans le Moray, en Écosse. Bien que cette distillerie ne soit pas la plus ancienne d'Écosse, sa réputation vient de ce qu'elle est considérée comme "le single malt qui a tout démarré". Depuis sa fondation en 1824, excepté une brève période pendant la Seconde Guerre mondiale, la production ne s'est presque jamais interrompue.
Aujourd'hui, la marque The Glenlivet est la plus forte vente de single malt aux États-Unis et la deuxième vente de single malt au monde2. La marque appartient au groupe Pernod Ricard, qui utilise une partie de la production comme ingrédient de ses blends de whisky.

Les distilleries illicites étaient banales dans le Speyside, mais la plupart devinrent légales lorsque l'Excise Act (loi de taxation) fut créé3. La contrepartie à la régularisation étant le paiement d'une taxe, cette loi impopulaire n'aurait pas eu d'effet si aucun distillateur ne s'y était plié. Alexander Gordon, 4e duc de Gordon, favorisa l'application de cette loi: son tenancier George Smith fut la première personne de Glenlivet à produire légalement de l'alcool4. Des menaces ayant été adressées à George Smith, qui légitimait une loi en l'appliquant, Alexander Gordon lui donna 2 pistolets pour se défendre.
En 1824, la distillerie de Glenlivet fondée par George et son plus jeune fils, James Gordon Smith, se situait à Upper Drumin1,5. En 1849, George Smith fonda une seconde distillerie nommée Cairngorm-Delnabo, mais vers 1855, ces deux distilleries étaient incapables de répondre à la demande, bien qu'elles tournassent à plein régime1,5. Un projet de rationalisation de la production fut donc étudié, qui consistait à regrouper l'activité sur un site unique et plus important, à Minmore, plus bas dans la vallée.
La construction de cette nouvelle distillerie était en cours quand celle d'Upper Drumin fut détruite par un incendie en 18581. Le chantier fut donc accéléré, en récupérant les éléments encore intacts à Upper Drumin. La fermeture de la distillerie de Delnabo fut également anticipée pour permettre la récupération de son meilleur équipement. La production démarra en 1859 au moment où George & J.G. Smith, Ltd. était légalement créé.
George Smith décéda en 1871, et son fils lui succéda. La qualité du whisky incita certains producteurs voisins d'utiliser le nom Glenlivet pour commercialiser leurs produits. J.G. Smith tenta, par des actions en justice, de protéger l'appellation The Glenlivet. Il n'y réussit partiellement : si seuls J.G. Smith et le fabricant de blends Andrew Usher furent autorisés à utiliser cette appellation, les autres producteurs purent combiner le nom de leur distillerie avec le mot Glenlivet.
Si la distillerie dut fermer pendant la première Guerre mondiale à cause des restrictions sur l'orge, elle resta ouverte pendant la Grande Dépression. Au pire de la Dépression, c'est l'une des deux seules distilleries écossaises de malt à continuer à produire6. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'activité de la distillerie fut suspenduenote 1 par décret1. Cette fermeture fut cependant brève, l'exportation de whisky vers les États-Unis permettant d'apporter des devises indispensables à l'effort de guerre anglais. En 1947, le niveau de production d'avant-guerre était retrouvé, malgré les restrictions sur l'orge, le carburant et la main d'œuvre1. La fabrication de whisky était si stratégique que le rationnement sur le pain dura jusqu'en 1948, pour assurer l'approvisionnement en blé des distilleries.
La distillerie de Glenlivet (George & J.G. Smith, Ltd.) fusionna avec la distillerie de Glen Grant (J. & J. Grant Glen Grant, Ltd.) en 1953 pour former The Glenlivet and Glen Grant Distillers, Ltd.. L'entreprise maintint sa stratégie en fusionnant avec Hill Thomson & Co., Ltd. et Longmorn-Glenlivet Distilleries, Ltd. en 1970, avant de changer de nom pour Glenlivet Distillers Ltd en 19725. L'entreprise fut alors achetée par l'entreprise canadienne de boissons et de médias Seagram en 19772. L'activité production d'alcool de Seagram fut rachetée par Pernod Ricard et Diageo en 2000, la distillerie de Glenlivet allant à Pernod Ricard8. La distillerie de Glen Grant fut vendue au groupe italien Campari en 20059.

En savoir plus
Afin d'incarner à la perfection l’essence de la vision de George Smith, le whisky The Glenlivet Founder’s Reserve est élaboré selon les méthodes de distillation éprouvées au fil du temps qu’il a lui-même mises au point. Composé de la même eau cristalline des ruisseaux des montagnes, dans ce même air pur et froid, The Glenlivet Founder’s Reserve recèle les arômes fruités exquis et la douce texture du whisky produit par nos alambics de cuivre à chauffe directe d'origine uniques, en forme de lanterne, dessinés par le fondateur lui-même. Hormis ces précieux outils, notre distillerie compte d’autres legs qui ont façonné notre tradition d’élaboration du whisky.
Les fûts de chêne traditionnels, dans lesquels le whisky prend de l’âge, confèrent à chacune des expressions ses caractéristiques distinctes. À l’époque de George Smith, le whisky The Glenlivet ne portait pas de mention d’âge, et le whisky était sélectionné à partir de fûts d’âges variés. Nous avons renoué avec cette liberté pour élaborer The Glenlivet Founder’s Reserve, en sélectionnant le whisky d’une variété de vieux fûts de chêne traditionnels. Puis, pour insuffler une touche moderne au profil arômatique, le maître-distillateur Alan Winchester a fait un heureux mariage de vieux fûts de chêne et de fûts de chêne américain de premier remplissage triés sur le volet. Sous sa main experte, l’utilisation sélective de ces fûts a permis de créer une texture moelleuse d’une infinie douceur, qui s’harmonise aux complexes saveurs fruitées et aux arômes délicats déjà présents dans le whisky.


NOTES DE DEGUSTATION

COULEUR Or pâle

NEZ Arômes d'agrumes, notamment d'orange douce

BOUCHE Vif, zeste d'orange, poire et pommes d'amour

FINALE Longue, douce et moelleuse

'Pour élaborer le whisky The Glenlivet Founder’s Reserve, nous avons le loisir de sélectionner les fûts qui confèrent les arômes les plus exquis. Je suis certain que George Smith serait impressionné par le choix de fûts dont nous disposons aujourd’hui et éprouverait autant de plaisir que nous à en faire la sélection. Nous veillons à demeurer fidèles à sa vision de créer un malt du Speyside résolument moelleux, où la qualité est la règle d’or'

Fiche technique

Pays d'origine
Ecosse
Contenance
70cl
Degré d'alcool
40°
Régions
Speyside
Type de Whisky
Single Malt
Age
Pas d'Age
Tourbé
Non Tourbé

Produits associés

Top