Monkey Shoulder
zoom_in
  • Monkey Shoulder
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

Monkey Shoulder

42,70 €
TTC

Monkey Shoulder Scotch est un superbe whisky de malt mélangé de William Grant, fabriqué à partir de single malts de trois distilleries réputées du Speyside. Le résultat est un scotch onctueux, crémeux, souple et très malté, qui fonctionne parfaitement bien, sur glace ou dans des cocktails au whisky (où il excelle vraiment).

  • Pays d'origine : Ecosse
  • Régions : Speyside
  • Degré d'alcool : 40°
  • Marque : Kininvie
Le 12ème produit offert !
  • Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal). Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal).
  • 10% de remise gagné à la première commande. 10% de remise gagné à la première commande.
Kininvie

La distillerie Kininvie est une distillerie de Dufftown, Moray, qui produit du whisky écossais simple malt. La distillerie appartient à William Grant & Sons et le produit de la distillerie est utilisé dans leurs marques de malt mélangé et de whisky mélangé.

La distillerie Kininvie, l'une des plus jeunes distilleries d'Écosse, a commencé sa production le 4 juillet 1990. La distillerie a été construite sur le terrain de la distillerie Balvenie et consistait uniquement en une maison immobile. Bien que comportant la distillation commandée par ordinateur, il manque sa propre maison de brassage. Les mashhouses sont responsables de la production du liquide nécessaire à la fermentation dans les washbacks. Le liquide utilisé par la distillerie Kininvie dans leurs washbacks a donc été acheminé depuis la distillerie de Balvenie à environ 200 mètres. Kininvie dispose toutefois de son propre mash tun et de ses washbacks dans les locaux de Balvenie, ainsi que de ses propres spécifications en matière d'orge. La distillerie fonctionnait 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour répondre à la demande.

La production de la distillerie Kininvie est normalement utilisée dans les whiskies William Grant & Sons, principalement le blan Clan MacGregor, un whisky typique composé d'un pourcentage élevé de whisky de grain mélangé au single malt de la Kininvie Distillery, entre autres.

Initialement, les seules sorties de single malt de la distillerie étaient des éditions limitées appelées Hazelwood, du nom de la maison de Janet Sheed Roberts. Les bouteilles de noisetier lui étaient spécialement dédiées. Roberts était la petite-fille de William Grant, l'un des directeurs de William Grant & Sons et plus tard la plus vieille femme d'Écosse ]. En 2013, la société a commencé à embouteiller du whisky sous le nom de Kininvie. Son premier single était un single malt de 23 ans, distillé en 1990, année de la mise en ligne de la distillerie. À la fin de 2015, Grant a annoncé que le nom Hazelwood serait ressuscité pour la gamme de whiskies de la House of Hazelwood, dans laquelle Kininvie serait mis en évidence.

En 2005, William Grant & Sons a créé et commence à distribuer un vatted malt appelé Monkey Shoulder. Il se compose d’un mélange de single malts provenant de Kininvie, de Balvenie et de Glenfiddich, toutes trois appartenant à la famille Grant. Le nom de ce whisky rend hommage aux ouvriers des distilleries travaillant dans les aires de maltage et qui attrapaient souvent un rhumatisme qui leur déformait le haut du corps à cause des gestes répétitifs (la maladie de l’ « épaule de singe »).

En savoir plus

Les “maltmen”, qui autrefois remuaient l’orge à l’aide d’une pelle, étaient constamment exposés aux courants d’airs qui leur occasionnaient de sérieux rhumatismes. Cette maladie du maltage était connue sous le nom de « monkey shoulder », l’épaule du singe. C’est en hommage à ces maltmen que la famille Grant’s propriétaire de la distillerie emblématique Glenfiddich, a créé ce « triple malt » élaboré à partir de l’assemblage de trois single malts (Glenfiddich, Balvenie et Kininvie) aux arômes de miel, de cannelle et de vanille.

NOTES DE DÉGUSTATION:

Couleur : ambrée.

Nez : onctueux, équilibré. Miellé, herbacé (malt vert, foin coupé) et délicatement parfumé (eau de rose), il évolue sur les épices (gingembre), la réglisse et les fruits rouges (mûre, framboise).

Bouche : fine, fruitée. Elle est marquée par la noix sèche et les épices douces (cannelle). Elle se prolonge sur la vanille, la réglisse et sur des notes crémeuses (crème au lait).

Finale : longue, gourmande. A la fois fruitée (mirabelle) et florale (lavande), elle se développe sur des notes de chocolat et de pain aux raisins.

Le whisky Monkey Shoulder signifie « épaule de singe » en anglais. Ce nom fait référence aux « maltmen », qui remuaient l’orge à la pelle et développaient des rhumatismes aux épaules. Bien que ce soit un blended malt à un prix plutôt abordable, le Monkey Shoulder est en réalité un produit de qualité supérieure.

Propriété de William Grant & Sons, ce whisky de malt est un assemblage provenant de trois distilleries du groupe. Basées toutes les trois dans le Speyside, elles offrent à ce whisky un condensé de ce que la région produit de mieux.

 

Présentation du whisky Monkey Shoulder

Le « monkey shoulder » fait référence à une douleur à l’épaule, récurrente chez les maltmen, qui charrient l’orge à la pelle. C’est un hommage à ces ouvriers qui contribuent, parfois au prix de leur santé, à produire un malt de qualité.

Le whisky Monkey Shoulder est ce qu’on appelle un blended malt. Contrairement à un single malt, il est assemblé à partir de fûts venant de plusieurs distilleries. Plus précisément, c’est un triple malt, provenant de trois distilleries différentes. Sur la bouteille, ces trois distilleries sont représentées par les trois singes.

Celles-ci sont bien connues des amateurs de whisky du Speyside : il s’agit de Glenfiddich, Balvenie et Kininvie. Toutes trois propriété du groupe William Grant & Sons, ces maisons évoquent un whisky dans la grande tradition de cette région : raffiné, rond, fruité…

Le whisky Monkey Shoulder tient ses promesses. Malgré une palette aromatique riche, il est facile à apprécier aussi bien par le néophyte que par le connaisseur.

 

Monkey Shoulder, plusieurs bouteilles et un produit phare

Assemblage de trois whiskys de malt, provenant de trois distilleries, le Monkey Shoulder est un whisky très particulier. Ce n’est pas un single malt, mais c’est indiscutablement un whisky du Speyside.

Sa robe ambrée annonce une palette aromatique riche et d’une grande gourmandise. Le nez est à l’avenant, bien équilibré, avec des notes de miel et un côté floral, herbacé. On y trouve aussi des notes épicées. En bouche, l’expérience se poursuit dans le même esprit. Le corps est fruité avec des notes délicatement épicées et s’achève sur une finale délicate, fruitée et florale.

Si vous avez une préférence pour whisky tourbés, il existe également une variante de ce triple malt : le Monkey Shoulder « Smokey Monkey ». Sa couleur est plus sombre. Au nez, il est plus fumé, avec des notes de chêne. En bouche, en plus des arômes fruités du Monkey Shoulder original, vous trouverez aussi des notes de tourbe. Le fumé se poursuit jusque sur la finale.

 

Conseils de dégustation

Whisky de qualité, le Monkey Shoulder n’en reste pas moins un produit abordable. Conseillé aussi bien pour le connaisseur que pour le néophyte, vous pourrez facilement l’apprécier sec ou en cocktail.

Pour une première dégustation, toutefois, il est conseillé de le déguster sec et sans glace, pour en apprécier tout le nez et le corps. Il est également conseillé de le servir dans un verre tulipe, au fond bombé et au col resserré, pour lui permettre de s’ouvrir.

501
4 Produits
Fiche technique
Pays d'origine
Ecosse
Contenance
70cl
Degré d'alcool
40°
Régions
Speyside
Type de Whisky
Blend Malt
Age
Pas d'Age
Tourbé
Non Tourbé
Produits associés
Top