zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

Westmalle Triple

2,30 €
TTC

La Westmalle Tripe, ‘mère de toutes les triples’, a été brassée pour la première fois en 1934. C'est une bière complexe qui dégage un parfum fruité ainsi que d’agréables et subtils arômes de houblon.

Le 12ème produit offert !
Couleur de la bière (EBC)
  • Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal). Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal).
  • Livraison gratuite à partir de 200€. Livraison gratuite à partir de 200€.
PayPal

Abbaye de Westmalle

La Westmalle est une bière trappiste brassée depuis le XIXe siècle dans le village de Westmalle de la province d'Anvers, à l'Abbaye cistercienne de Westmalle.
La brasserie Westmalle est la plus grande brasserie trappiste de Belgique. Elle est l'une des douze brasseries autorisées à arborer sur ses bières le logo hexagonal Authentic trappist product (ATP), garantissant que le produit est fabriqué au sein d’une abbaye trappiste, par ou sous le contrôle des moines, et qu'une partie des revenus de sa commercialisation est consacrée à des œuvres caritatives.

L'abbaye de Westmalle est fondée en 1794. En 1836, à la suite d'importants travaux d'extension, l'abbaye de Westmalle se voit adjoindre une brasserie. L'abbaye commença à commercialiser sa bière vers 1861, suivant ainsi l'exemple de l'abbaye de Chimay qui avait commencé à commercialiser ses bières dès 1859.
La Première Guerre mondiale ralentit fortement les activités de la brasserie, mais en 1921, le père Tarcisius décide d'augmenter la production afin de répondre aux problèmes financiers de la communauté.
Entre 1926 et 1929, les moines, qui rencontraient quelques problèmes avec les bières « Dubbel Bruin » et « Extra Gersten », font appel à Hendrik Verlinden, connu pour avoir ensuite fondé sa propre brasserie qui produit les bières Witkap Pater.
À partir de 1933 commence la construction d'une nouvelle brasserie, qui permet une production plus importante, et assure à l'abbaye un revenu stable. Sont alors essentiellement produites les bières suivantes : L'Extra, la Dubbel Bruin (double brune) et la Blond. La triple est lancée dans les années 1950 en remplacement de la blond et connaîtra un grand succès. Aujourd'hui, la production atteint près de 130 000 hectolitres de bière par an.
L'étiquette rectangulaire visible sur la photo (en dessous) fut changée au cours de l'année 2005 par une étiquette en forme de losange de couleur ocre (voir la photo au-dessus).
L'ancienne et la nouvelle étiquette de la Westmalle triple
Il en existe deux variétés commercialisées et une variété non commercialisée. On peut trouver la Westmalle double et la Westmalle triple. Ce sont, comme toutes les bières trappistes, des bières de fermentation haute. La première est une bière brune à 7 % tandis que la seconde est une bière blonde qui titre à 9,5 % depuis 2002. Auparavant, la Westmalle triple titrait à 9 %. La Westmalle Extra (« Extra van Westmalle ») n'est brassée que deux fois l’an et n'est pas commercialisée. Elle ne peut être dégustée que sur place.
Les ingrédients sont exclusivement les suivants : eau, orge maltée, levure, fleurs de houblon et sucre candi.
Les Westmalle double et triple sont disponibles en bouteille de 33 cl et de 75 cl. Ces bières se servent, d'après l'étiquette, entre 8 et 14 °C (en effet, une bière de fermentation haute se boit à température de cave, et non glacée). La Westmalle triple peut, par exemple, accompagner les plats à base de fromage ou de viandes rouges. En apéritif, elle peut être accompagnée de dés d'emmental ou de comté épicés par une pointe de moutarde. Les Westmalle ont servi de modèle à de nombreuses bières dites d'abbaye. En particulier, les mentions « double » et « triple », qui désignent le fait que le brasseur ait utilisé deux, (dubbel) ou, non pas trois car elle serait impossible à brasser mais néanmoins plus que deux, (tripel) fois plus de malt que dans une bière dite « classique »

En savoir plus

La Westmalle Tripel (9,5%) est une bière trappiste à la robe d'un blond doré et limpide, qui surprend par l'arôme fruité de bananes mûres et un nez houblonné subtil. Cette bière ample présente de la finesse et de l'élégance, une saveur douce et onctueuse, avec des touches d'amertume soutenues par un arôme fruité. La fin de bouche est délicieusement longue et sèche. La Westmalle Tripel doit son caractère complexe au processus de brassage lent et à la refermentation en bouteille.

La Westmalle Tripel se sert généralement en bouteilles de 33 cl, exactement la contenance du verre calice correspondant. La Westmalle Tripel se trouve également en bouteilles de 75 cl. Dans les bouteilles plus grandes, la bière refermente différemment : l'arôme fruité est un peu plus doux et plus mûr, et la bière développe une légère touche de vanille.

Originale dès la naissance

La Westmalle Tripel est née en 1934. La ‘mère de toutes les triples’ est aujourd'hui une référence dans le monde entier et inspire de nombreux brasseurs. La Westmalle Tripel a été lancée à l'occasion de la mise en opération de la ‘nouvelle’ salle de brassage de l'abbaye. Sa recette a encore été adaptée en 1956, mais depuis plus de 60 ans, elle est désormais inchangée.

La Westmalle Tripel a rejoint l'assortiment dans les années 1930. Le nom ‘Tripel’ fait référence à la triple dose de matières premières. Cette blonde corsée contient donc trois fois plus de matières premières que la bière trappiste originelle de Westmalle. D'autres brasseurs ont également repris l'appellation ‘triple’. "

Fiche technique

Type de bière
Blonde forte / Triple
Couleur de la bière
Blonde
Pays d'origine
Belgique
Spécificités
Trappistes
Contenance
33cl
Degré d'alcool
9,5°
Corps
Amertume
Douceur
Acidité
Fruité

Produits associés

Top