zoom_in
keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right

Westvleteren 12

15,00 €
TTC

Une bière légendaire, aussi magistrale dans sa complexité que fabuleuse dans sa simplicité. Le goût doux et délicat de caramel et de chocolat s’unit parfaitement aux touches de raisins et de noix dans l’arôme. La note finale riche et longue est acquise par la combinaison de goût, d’arôme et du taux d’alcool élevé. La meilleur bière du Monde sans aucun doute

Le 12ème produit offert !
Couleur de la bière (EBC)
  • Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal). Paiement 100% sécurisé (CB - Paypal).
  • Livraison gratuite à partir de 200€. Livraison gratuite à partir de 200€.
PayPal

Abbaye de Saint-Sixte

L'abbaye Saint-Sixte est un monastère de moines cisterciens-trappistes, fondé sous la forme d'un prieuré en 1831 à Westvleteren, en Flandre Occidentale (Belgique). Ce dernier a essaimé en 1850 pour fonder l'abbaye Notre-Dame de Scourmont, et en 1858-1860, il insuffla une dynamique qui aboutira à la fondation de l'abbaye Saint-Joseph de Spencer, au Canada. Le prieuré fut érigé en abbaye en 1871.

Depuis la mise en service de la première brasserie en 1839, la communauté de Westvleteren produit une bière trappiste intitulée Westvleteren, exclusivement vendue dans le magasin de l'abbaye. Cette bière a été classée meilleure bière du monde en 2005 et 2013 et elle le mérite vraiment.

L'abbaye est toujours en activité en 2008, la communauté comptant une petite trentaine de moines.


Historique

En 1814, le marchand de houblon Jan-Baptist Victoor s'installa comme ermite dans les bois de Saint-Sixte là où prend sa source un petit ruisseau, le Vleterbeek, qui arrose Westvleteren. En dévot laïc, il a vécu ainsi les dernières années de sa vie dans une solitude volontaire, ayant légué sa demeure et ses terres aux Trappistes1. En 1831, il accueillit le prieur et quelques moines cisterciens-trappistes du monastère récemment fondé (1826) du Mont-des-Cats à Westvleteren2. Ainsi naquit l'idée d'un nouveau monastère trappiste : le prieuré des Trappistes de Saint-Sixte, dont la construction débuta aussitôt. Il est le premier monastère de tradition cistercienne à ouvrir ses portes dans la Belgique nouvellement indépendante.

À deux reprises, la communauté envoya « ses fils à l'extérieur » : en 1850, 16 moines de Saint-Sixte fondèrent l'abbaye Notre-Dame de Scourmont, près de Chimay (Belgique), et, en 1858-1860, 18 moines, conduits par Jacques Deportemont, furent envoyés au Canada pour insuffler une nouvelle vie dans la communauté de Tracadie (aujourd'hui, abbaye Saint-Joseph, à Spencer).

D’autres événements importants au cours de cette première période sont la construction de l’église abbatiale en 1840, la création de l’école primaire vers 1840, la mise en service de la première brasserie en 1839, l'accession du prieuré au statut d’abbaye en 1871 et le développement de la ferme en exploitation modèle pour la région dans les années 1875-1878.

Durant la Première Guerre mondiale, 400 000 alliés logèrent dans et autour de l'abbaye de Saint-Sixte. Au début de la Seconde Guerre mondiale, le général Bernard Montgomery et son état-major installèrent temporairement leur quartier-général dans l'abbaye.

Après la Seconde Guerre mondiale, quelques options importantes furent faites qui se révéleront déterminantes jusqu'à aujourd'hui. En 1945, l'abbé du moment décida de restreindre les activités de la brasserie pour en faire une entreprise de petite dimension. En 1964, une nouvelle hôtellerie (40 chambres) fut construite, afin de concrétiser la dimension « hospitalité », comme signe de l'ouverture « vers l'extérieur ». Le mouvement « vers l'intérieur » se concrétisa dans la construction de la nouvelle église abbatiale en 1968, uniquement accessible via l'hôtellerie.

La communauté actuelle (2008) compte 26 frères, dont la moyenne d'âge est de 54 ans.



En savoir plus

Elue e, 2005 meilleure bière du monde parmi une sélection de 30 000 bières provenant de tous les continents, la Westvleteren 12, jusque là dégustée de façon confidentielle, a vu sa notoriété grimper en flèche, ce qui n'a pas manque de poser problème aux moines de l'abbaye soucieux de discrétion et de qualité. Malgré cet afflux massif d'amateurs de bière de tous les continents, ils refusèrent de modifier leurs quantités de brassage, leur circuit de distribution ainsi que leur mode de vie, créant ainsi un fort déséquilibre entre la demande et l'offre, ce qui en fait une bière très difficile à se procurer.

Notre comité de dégustation a réussi à en avoir quelque unes et pas de doute elle porte bien son nom et chacun dans sa vie devrait la goûter au moins une fois. Elle est MAGNIFIQUE, COMPLEXE de part ses arômes et son goût légèrement sucré, plutôt fruité, d'une belle longueur en bouche et d'une facilité déconcertante à couler dans le gosier.
Nous l'avons comparé à la Saint-Bernardus 12 et s'il est vrai que ses deux cousines sont très proches, nous avons une bonne petite préférence pour la Westvleteren moins pétillante et plus gouleyante.

Fiche technique

Type de bière
Brune forte
Couleur de la bière
Brune
Pays d'origine
Belgique
Spécificités
Trappistes
Contenance
33cl
Degré d'alcool
10,2°
Corps
Amertume
Douceur
Acidité
Fruité

Produits associés

Top